​Étude À La Parcelle Pour La Création / Réhabilitation De Filières D'Assainissement Non Collectif

​Dans le cadre d'un projet de réhabilitation ou de création de filières d'assainissement non collectif, le Service Public de l'Assainissement Non Collectif (SPANC) demande souvent la réalisation d'études à la parcelle afin de définir, en fonction des contraintes du site et de l'utilisateur, la ou les filières les plus adaptées d'un point de vue technique (travaux, entretien, durée de vie) et financier (investissement et entretien). SECAE réalise ce type d'études.

Ces études sont  généralement réalisées conformément aux termes généraux du cahier des charges établi par l'Agence de l'Eau Loire Bretagne.

État des lieux

L'étude à la parcelle commence par un état des lieux détaillé. Cette étape est primordiale pour définir les contraintes générales du site (surface disponible, pente, utilisation du terrain). L'utilisation du terrain et les projets d'aménagements doivent également être pris en compte afin de limiter les désagréments liés à l'installation d'une filière d'assainissement non collectif. Dans le cadre d'une étude de réhabilitation, cette étape est complétée par la recherche et localisation des ouvrages d'assainissement existants et des réseaux divers (eau potable, électricité, téléphone, gaz...).

Levé topographique

Un levé topographique est effectué sur la parcelle afin de déterminer la pente du terrain et de calculer la profondeur des futurs ouvrages d'assainissement.


Le levé topographique est important, il permet de définir si la future filière d'assainissement peut être totalement gravitaire ou si la présence d'un poste de refoulement est obligatoire.


Géologie - Étude de sol - Test de perméabilité

L'analyse de la carte géologique du secteur va permettre de connaitre le type de substratum présent au droit du secteur d'étude. Le sol en présence sur la parcelle d'étude va faire l'objet au minimum de trois sondages à la tarière à main afin de déterminer sa nature et son épaisseur.

Un ou plusieurs essais de perméabilité sont effectués en fonction des observations sur le type de sol et des conclusions de l'état des lieux. Le test de perméabilité est réalisé selon la méthode "Porchet" à l'infiltromètre à charge constante après une mise en saturation du sol de plusieurs heures. La perméabilité est alors calculée à partir du débit moyen mesuré et de la surface mouillée du trou dans lequel le test a été effectué.

L'épaisseur du sol et sa perméabilité vont permettre de déterminer si le sol peut être utilisé comme filière de traitement (épandage) ou comme moyen de dispersion des eaux traitées (filières traditionnelles sur sol reconstitué ou filières agréées) ou si le sol est inapte à l'infiltration. Dans le cas d'un sol inapte à l'infiltration, les eaux usées traitées devront être rejetées vers un milieu hydraulique superficiel existant (fossé, réseau d'eaux pluviales, ruisseau...) avec accord préalable du propriétaire du milieu récepteur. A partir d'une perméabilité de 10mm/h, l'infiltration des eaux devra être privilégiée.

Définition des charges à traiter

Les charges à traiter en eaux usées domestiques correspondent strictement aux eaux ménagères (cuisine, lave-vaisselle, lavabos, salle de bains, lave-linge) et aux eaux vannes (toilettes).
Le dimensionnement de la filière d'assainissement non collectif se calcule en Équivalent-habitant (EH). Le nombre d'Équivalent-habitant de la filière d'assainissement est établi à partir du nombre de pièces principales de la maison (pièce de vie, chambre, bureau...). Le dimensionnement de la filière d'assainissement non collectif dépend donc de la capacité d'accueil de la maison et non du nombre d'habitant actuel. Dans le cas de maison ou batisse très grande (supérieure à 8 pièces principales), le dimensionnement devra prendre en compte le nombre d'habitants en continu ainsi qu'en période de pointe afin de déterminer au plus juste la capacité de la filière de traitement.

Une filière d'assainissement sous-dimensionnée ou surdimensionnée peut engendrer de nombreux dysfonctionnement du système.


Définition de la filière d'Assainissement non collectif

Après analyse des résultats des mesures effectuées et prise en compte des contraintes particulières du projet, une ou plusieurs filières d'assainissement non collectif seront proposées.
Ces filières feront l'objet d'une présentation succincte de leurs caractéristiques et une estimation du coût de l'investissement sera également calculée.
Un tableau comparatif des avantages/inconvénients de chaque filière proposée ainsi qu'une comparaison du coût à 15 ans (investissement + fonctionnement) seront édités afin que le maitre d'ouvrage dispose de tous les éléments pour choisir sa future filière d'assainissement non collectif.